Les endroits interdits à visiter des Etats-Unis
(Last Updated On: 1 juillet 2018)

Si vous avez prévu un voyage aux Etats-Unis cette année, il y a de fortes chances que vous passiez devant la Statue de la Liberté, le Grand Canyon ou bien le Golden Gate. On est également prêts à parier que vous ne grimperez pas les Haiku Stairs, que vous n’irez pas boire un verre au Club 33, et que vous ne prendrez pas le métro à la station City Hall. Comment sait-on tout ça ? Simplement parce que ces endroits font partie des lieux interdits des Etats-Unis que vous ne pouvez pas visiter ! Oui, vous êtes désormais empreint de tristesse et on le comprend… Mais cheer up, Back to the States est là pour vous les faire visiter de façon virtuelle ! Si votre curiosité est trop forte, on vous briefe également sur les peines encourues en cas de non respect de la loi. Bon, ça c’est au cas où… Allez, hop ! Cap sur l’interdit !

Les lieux interdits des Etats-Unis que vous ne visiterez pas

Haiku Stairs, Hawaï

Le Stairway to heaven offre peut être le plus beau panorama d'Hawaï. Photo pour buzzwok.
Le Stairway to heaven offre peut être le plus beau panorama d’Hawaï. Photo pour buzzwok.

Sur l’île d’Oahu, à quelques kilomètres de Pearl Harbor, la Navy américaine a construit pendant la seconde guerre mondiale une station radio secrète sur la montagne qui surplombe Honolulu. Pour y accéder, elle a créé un escalier vertigineux en acier de 3 922 marches (petite pensée pour ceux qui les ont montées et comptées…) ! Lorsque la Navy a déserté la base, la population de l’île et les touristes se sont rapidement appropriés le stairway to heaven, il faut dire que c’était tentant… Sauf que la montée est difficile, comptez tout de même sept heures aller/retour ! Après le décès de certains visiteurs et l’absence d’entretien qui rendait les marches encore plus dangereuses, les autorités ont décidé en 1987 d’interdire définitivement l’accès aux Haiku Stairs. Un garde est même posté en permanence à la base de l’escalier. Pour tous ceux que ni la loi, ni les clotures, ni le danger n’effraient, n’oubliez pas votre appareil photo, la vue au sommet est absolument mythique !

  • Peine encourue : $600 et/ou 10 mois de prison

 

La vertigineuse descente des Haiku stairs. Photo sous CC WikiCommons de Hawai Foto.
La vertigineuse descente des Haiku stairs. Photo sous CC WikiCommons de Hawai Foto.

City Hall Station, New York

La photogénique station City Hall du métro de New York, fermée depuis 1945. Photo de John-Paul Palescandolo et d'Eric Kazmirek.
La photogénique station City Hall du métro de New York, fermée depuis 1945. Photo de John-Paul Palescandolo et d’Eric Kazmirek.

Construite en 1904, la station City Hall du métro de New York a été définitivement fermée en 1945 quand ses quais se sont avérés trop incurvés pour accueillir les nouvelles rames de métro. Avec ses magnifiques arches en briques, ses vitraux au plafond et ses chandeliers, la station n’est ouverte qu’en de trop rares occasions. Il existe tout de même une possibilité de la voir, il suffit de rester dans le métro au terminus d’une des lignes ! La rame va alors passer devant la station pour aller faire son demi tour. Malin, n’est-ce pas ? Sachez seulement que vous risquez une amende pour ne pas avoir obéi à la consigne de descendre du train…

  • Peine encourue : une amende de $50 + risque d’être arrêté et de devoir attendre une journée entière en prison avant qu’un juge n’ordonne votre libération. Oui, oui, ça s’est déjà vu…
La station est ouverte en de rares occasions. Photo pour newyorkcityfeelings.com.
La station est ouverte en de rares occasions. Photo pour newyorkcityfeelings.com.
Admirez l'architecture splendide de cette station de métro. Photo pour dreamstime.com.
Admirez l’architecture splendide de cette station de métro. Photo pour dreamstime.com.

Granite Mountain, Utah

Les archives généalogiques des mormons sont bien protégés... Photo pour Deseret News.
Les archives généalogiques des mormons sont bien protégés… Photo pour Deseret News.

Salt Lake City, capitale de l’Utah, est le centre de gravité de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, aka les mormons ! Cette église exige de ses membres qu’ils découvrent leurs racines généalogiques afin de « baptiser » a posteriori leurs ancêtres. Cette fixation sur les racines à conduit les mormons à photographier les sources généalogiques d’un maximum de pays. Pour maintenir en sécurité ses fichiers, ils ont investi une ancienne mine des montagnes environnantes de Salt Lake City. Ainsi, à 180m sous la montagne, abrités derrière une porte blindée anti-nucléaire de 14 tonnes (!), dorment les archives du monde : plus de 3,5 milliards de fichiers ! Voyons-y l’aspect pratique, ces fichiers ont servi à remplacer les données détruites par un typhon aux Philippines. Malheureusement il est peu probable que les mormons vous autorisent à accéder à ce qu’ils ont de plus précieux.

  • Peine encourue : Vous pouvez toujours essayer de forcer la porte blindée, mais vous seriez arrêté avant même d’avoir pu l’approcher. 1 an de prison et $5000 d’amende, au minimum !
L'entrée de la montagne. Photo de Alexander Rose.
L’entrée de la montagne. Photo de Alexander Rose.
Voici à quoi ressemblent les pièces à l'intérieur de la Granite Mountain. Photo pour Deseret News.
Voici à quoi ressemblent les pièces à l’intérieur de la Granite Mountain. Photo pour Deseret News.

Fort Knox, Kentucky

Fort Knox, le légendaire entrepôt d'or des Etats-Unis. Photo de Marie Joelle Parent.
Fort Knox, le légendaire entrepôt d’or des Etats-Unis. Photo de Marie Joelle Parent.

Quatre grillages dont deux électrifiés, des murs d’1,20 mètre d’épaisseur lestés de 750 tonnes d’acier renforcé, un labyrinthe de portes fermées devant une porte blindée de 22 tonnes ! Voici les obstacles que vous devrez franchir si vous souhaitez entrer dans Fort Knox. C’est dans ce coffre-fort géant du Kentucky qu’est entreposé une partie de l’or possédé par les Etats-Unis. Environ 5000 tonnes d’or y dormiraient, ce qui correspond à près de $168 milliards. Si malgré tout vous voulez absolument voir de vos yeux tout cet or, sachez cependant que Fort Knox est un des lieux les mieux gardés de la planète ! C’est vrai, on s’en serait un peu doutés…

  • Peine encourue : Vous risquez d’être abattu par les multiples sentinelles armées. Dans le pire des cas, un camp militaire de 30 000 soldats se trouve à proximité immédiate. Donc non, vous n’irez pas visiter Fort Knox !
4200 tonnes d'or dorment dans cette chambre forte géante. Photo sous CC Flickr de Michael Vadon.
4200 tonnes d’or dorment dans cette chambre forte géante. Photo sous CC Flickr de Michael Vadon.
Une idée de ce à quoi doit ressembler l'intérieur de Fort Knox... Photo de Simon Critchley pour Getty.
Une idée de ce à quoi doit ressembler l’intérieur de Fort Knox… Photo de Simon Critchley pour Getty.

Club 33, Californie

Le Club 33, situé au cœur du parc Disneyland en Californie. Photo pour galleryhip.com.
Le Club 33, situé au cœur du parc Disneyland en Californie. Photo pour galleryhip.com.

Dans un style totalement différent, on est à peu près sûrs que vous ne visiterez pas le Club 33, situé au sein du parc Disneyland en Californie. Il s’agit en apparence d’un simple club privé comme il en existe partout dans le monde. La seule différence est son coût d’accès que l’on peut qualifier de rédhibitoire ! Prévoyez $40 000 pour l’adhésion et armez vous de patience : il faut patienter environ 14 ans sur une liste d’attente avant d’être autorisé à adhérer. Oui oui ! Une fois membre, préparez vous à sortir le chéquier pour régler la cotisation annuelle de $10 000 !

  • Peine encourue : Si vous tenez vraiment à passer les portes du Club 33, il vous faudra donc batailler avec la sécurité de Disneyland avant de rencontrer le système judiciaire américain. Vous risquez alors au minimum un an de prison et une amende de $5 000 !
Un des salons du Club 33. Photo pour disneytouristblog.com.
Un des salons du Club 33. Photo pour disneytouristblog.com.
Prêt à passer à table dans le restaurant du Club 33. Photo sous CC Flickr de lorenjavier
Prêt à passer à table dans le restaurant du Club 33. Photo sous CC Flickr de lorenjavier

Iron Mountain, Pennsylvanie

L'entrée de Iron Mountain, une ancienne mine de calcaire reconvertie en lieu de stockage de luxe. Photo via ironmountain.fr.
L’entrée de Iron Mountain, une ancienne mine de calcaire reconvertie en lieu de stockage de luxe. Photo via ironmountain.fr.

Iron Mountain est une société spécialisée dans le stockage en tout genre. Afin de sécuriser au maximum les biens qui leur sont confiés, Iron Mountain a acheté une ancienne mine de Pennsylvanie. C’est donc à 80m sous terre que dorment certains des biens les plus précieux au monde ! On y trouve de tout, des collections d’art de milliardaires aux data center des banques chargés de restaurer l’ordre bancaire en cas de cataclysme. De façon plus originale, c’est dans cette mine que se trouvent les enregistrements originaux des Beatles. Donc non, vous ne pourrez pas approcher les lourdes portes d’Iron Mountain !

  • Peine encourue : Si vous insistez, il est fort probable que la sécurité vous arrête et vous confie au système judiciaire qui vous condamnera à 1 an de prison et $5 000 d’amende !
Les enregistrements originaux des chansons de Beatles sont en sécurité derrière les lourdes portes d'Iron Mountain. Photo de Eric Grigorian pour le Boston Globe.
Les enregistrements originaux des chansons de Beatles sont en sécurité derrière les lourdes portes d’Iron Mountain. Photo de Eric Grigorian pour le Boston Globe.
Les locaux d'Iron Mountain dans la mine de Pennsylvanie offrent un très vaste espace... Photo via tenfourmagazine.com.
Les locaux d’Iron Mountain dans la mine de Pennsylvanie offrent un très vaste espace… Photo via tenfourmagazine.com.

Federal Reserve Bank, New York

Le bâtiment de la réserve fédérale à New York. Photo sous CC WikiCommons de Beyond My Ken.
Le bâtiment de la réserve fédérale à New York. Photo sous CC WikiCommons de Beyond My Ken.

Saviez-vous que Fort Knox n’est pas le bâtiment qui contient le plus d’or au monde ? Ce titre revient à la Federal Reserve Bank of New York, située à quelques encablures de Wall Street ! Il est estimé que 25% de tout l’or en circulation dans le monde dort en sécurité derrière les lourdes portes de la réserve fédérale. De nombreux pays du globe ont en effet confié leur or à cet établissement, montrant ainsi une confiance aveugle en ce coffre fort géant, enterré 25m sous le sol de Manhattan. Les risques encourus si vous tentez de vous approcher trop près ?

  • Peine encourue : Les mêmes qu’à Fort Knox, les forces de sécurité n’hésiteront pas à utiliser leurs armes contre vous… Oui, ça calme.
A l'intérieur de la réserve fédérale. Photo via opencurrency.com.
A l’intérieur de la réserve fédérale. Photo via opencurrency.com.
Un simple placard dans les profondeurs de la Federal Reserve Bank... Photo via newyorkfed.org.
Un simple placard dans les profondeurs de la Federal Reserve Bank… Photo via newyorkfed.org.

Area 51, Nevada

Image satellite de la zone 51. Photo de inverse.com.
Image satellite de la zone 51. Photo de inverse.com.

Nous ne pouvions pas terminer cet article sur les lieux secrets des Etats-Unis interdits à la visite sans mentionner la célébrissime Zone 51. Les rumeurs concernant l’étude d’extra-terrestres sur la base ne sont bien sûr pas étrangères à la célébrité de la Zone 51 ! Des milliers de personnes tentent chaque année de s’approcher au plus près de la zone dont l’entrée est évidemment bien gardée. Les patrouilles autour du site sont nombreuses et efficaces, des détecteurs de mouvement entourent les limites de la zone, sans compter que des techniques de camouflage aérien et électronique empêchent toute prise d’image intéressante.

  • Peine encourue : Si vous tentez de franchir les toutes premières barrières (celles qui ne sont pas gardées ), vous vous exposez à une peine de six mois de prison. Des journalistes britanniques ont eu plus de chance et s’en sont tirés avec une simple amende de $375 par personne. Et tout contrevenant devrait s’estimer chanceux de ne subir que cette peine, les militaires ont l’autorisation de tirer à vue…
A priori, il est interdit d'approcher... Photo de Barry King.
A priori, il est interdit d’approcher… Photo de Barry King.
Les accès à la zone militaire sont sécurisés. Photo via tellmewhereonearth.com.
Les accès à la zone militaire sont sécurisés. Photo via tellmewhereonearth.com.