Les merveilles du parc national du Yellowstone
(Last Updated On: 6 juillet 2018)

Aujourd’hui, cap sur les états américains du Wyoming, de l’Idaho et du Montana ! Bon, c’est vrai qu’il ne s’agit pas ici des territoires les plus célèbres des Etats-Unis… Même parmi les plus fervents americanophiles, il ne devrait pas y avoir grand monde capable de citer les plus grandes villes de ces états. En revanche, presque tout le monde a entendu parler de la merveille naturelle que ces trois états abritent : le Parc national du Yellowstone !

Parc Yellowstone : Représentation du Yellowstone en 1904, peinture de Henry Wellge.
Représentation du Yellowstone en 1904, peinture de Henry Wellge.

Présent essentiellement sur le territoire du Wyoming, le parc de Yellowstone a la particularité d’avoir été le premier au monde à obtenir le statut protecteur de Parc national (en 1872) ! S’il n’est pas le plus visité, il accueille tout de même chaque année plus de 3 millions de visiteurs, ce qui tient de l’exploit vu sa localisation géographique excentrée ! Le parc est également particulièrement étendu. A titre de comparaison, sachez qu’il est plus vaste que la Corse. Fou, non ? Toute comme cette dernière, la saison idéale pour visiter le parc Yellowstone est clairement l’été. Les températures s’y élèvent autour de 25 degrés et les conditions sont idéales pour y camper ou faire de la randonnée, voilà qui donne envie ! Les plus courageux et les moins frileux pourront tenter de s’y rendre en hiver. Le parc est alors recouvert par la neige, ce qui apporte une véritable valeur ajoutée à vos photos ! Par contre, sachez que les températures descendent en dessous de -10 degrés de décembre à février, et que sur les cinq points d’accès au parc, seule la route nord est ouverte à la circulation. Vous êtes prévenus, ah et, bon courage…!

Le volcan du parc de Yellowstone

L’attrait principal du parc de Yellowstone provient essentiellement de son origine volcanique. En effet, le Yellowstone est l’un des plus grands supervolcans sur Terre. Pour schématiser, du magma en fusion remonte depuis les profondeurs de la planète vers la surface, et est progressivement stocké dans une vaste chambre sous très haute pression située juste sous le parc. Régulièrement, la pression est telle que le supervolcan explose, recouvrant tout de lave et de cendres sur plusieurs centaines de kilomètres. Bon, « régulièrement » est un peu abusif. Disons que le supervolcan du Yellowstone explose tous les 600 000 ans, et que la dernière éruption date de 640 000 ans… Vous tremblez déjà ?

Rassurez-vous, le risque que le volcan explose cette année n’est que de 0,00014%… Par contre tout ce magma sous nos pieds a des conséquences bien réelles. Il a, par exemple, fait gonfler l’écorce terrestre de 70cm en 50 ans, et certaines zones s’élèvent de 8cm par an ! On dénombre également près de 2 000 tremblements de terre par jour, rien que ça ! La plupart sont trop faibles pour être perçus, mais en 1959, le Yellowstone a été touché par un séisme meurtrier de 7,5 sur l’échelle de Richter qui a réussi à vider un lac et à en créer un nouveau ! Bref, quelque chose nous dit qu’il ne faut pas trop l’énerver…

Les geysers du Yellowstone

Yellowstone park : Le geyser Old Faithful en action. Photo sous CC Flikr de James St. John.
Le geyser Old Faithful en action. Photo sous CC Flikr de James St. John.

Néanmoins, cette forte activité volcanique donne tout son charme au parc Yellowstone. En effet, selon les années, on peut y trouver en moyenne 465 geysers (60% des geysers au monde !) et plus de 10 000 sources d’eau chaude ! L’emblème du parc se trouve justement être un de ces geysers, probablement le plus connu au monde : Old Faithful (« le vieux fidèle »). Ce geyser envoie à 50m dans le ciel 30 000 litres d’eau bouillante, ce toutes les 90 minutes et pendant 2 à 5 minutes. S’il n’est pas le plus puissant des geysers du Yellowstone, sa régularité a fait de lui une superstar. Avouons qu’il le mérite ! Le geyser le plus puissant du parc, et accessoirement du monde, est le Steamboat Geyser (« bateau à vapeur » en français). Son jet d’eau peut dépasser les 100m ! Le seul problème est qu’il n’est pas possible de prévoir les moments où il se réveille, et il peut rester dormant pendant plusieurs années… Mieux vaut ne pas être pressé !

Parc Yellowstone : Une éruption majeure du Steamboat Geyser, photographiée par EE Mackin dans les années 1960s.
Une éruption majeure du Steamboat Geyser, photographiée par EE Mackin dans les années 1960s.
Le parc de Yellowstone : Old Faithful vu du ciel.
Old Faithful vu du ciel.

Les sources chaudes du Yellowstone Park : Mammoth Hot Springs

Parc Yellowstone : Les Mammoth Hot Springs vues d'en haut. Photo sous CC de Ildar Sagdejev.
Les Mammoth Hot Springs vues d’en haut. Photo sous CC de Ildar Sagdejev.

Derrière Old Faithful, les stars du Yellowstone Park sont les Mammoth Hot Springs ! Il s’agit d’un ensemble de sources chaudes. A sa sortie du sol, l’eau chaude est chargée de minéraux qui se déposent progressivement et façonnent des paysages lunaires de calcaire. On fait ainsi face à des édifices créés par les eaux chaudes qui coulent depuis des millénaires. Quelle poétesse cette nature ! Les Mammoth Hot Springs sont situées juste à l’entrée nord du parc, elles sont donc visitées par la très grande majorité des touristes, ce qui fait d’elles un des hauts lieux touristiques des Etats-Unis.

Parc de Yellowstone : Vue des édifices créés par les eaux calcaires. Photo de Jon Sullivan.
Vue des édifices créés par les eaux calcaires. Photo de Jon Sullivan.
Parc Yellowstone : Les eaux tumultueuses de Mammoth Hot Springs. Photo sous CC de MatthiasKabel.
Les eaux tumultueuses de Mammoth Hot Springs. Photo sous CC de MatthiasKabel.

L’arc-en-ciel du parc de yellowstone : Grand Prismatic Spring

Yellowstone park : Les eaux fumantes de Grand Prismatic Spring. Photo sous CC de Jim Peaco.
Les eaux fumantes de Grand Prismatic Spring. Photo sous CC de Jim Peaco.

La troisième grande attraction du parc  Yellowstone est la Grand Prismatic Spring, une autre source d’eau chaude que vous verrez sur la plupart des photos du Yellowstone. Il s’agit d’un grand bassin de 110m de large pour 30m de profondeur rempli en permanence par 2 000 litres d’eau bouillante chaque minute. Incroyable, non ? Au final, l’eau de ce bassin gigantesque est maintenue constamment à 70 degrés ! Grand Prismatic Spring est également connue pour ses couleurs si particulières. En effet, elle est habitée par toutes sortes de bactéries qui prolifèrent dans les eaux chaudes. Ces organismes prennent des couleurs qui peuvent aller du jaune au vert en passant par le marron. Artistique ! C’est donc grâce à elles que Grand Prismatic Spring apparaît sous cet aspect multicolore qui a fait d’elle une star !

Parc de Yellowstone : Le bassin de Grand Prismatic Spring et ses couleurs vives ! Photo sous CC de Broken Inaglory.
Le bassin de Grand Prismatic Spring et ses couleurs vives ! Photo sous CC de Broken Inaglory.
Parc Yellowstone : Grand Prismatic Spring est l'une des attractions les plus prisées du Yellowstone. Photo sous CC de Clément Bardot.
Grand Prismatic Spring est l’une des attractions les plus prisées du Yellowstone. Photo sous CC de Clément Bardot.

Le lac Yellowstone

Yellowstone park : Vue sur le lac Yellowstone. Photo de RG Johnsson.
Vue sur le lac Yellowstone. Photo de RG Johnsson.

Old Faithful, Mammoth Hot Springs et Grand Prismatic Spring sont les lieux les plus célèbres du parc du Yellowstone. Pourtant, tant d’autres particularités naturelles et géologiques méritent d’être vues. Ainsi, vous ne pourrez pas vous rendre au Yellowstone sans vous arrêter sur les rives du lac Yellowstone. Ses eaux sont fraîches (forcément, ça change…), il est situé dans une zone montagnarde et n’est pas alimenté par des sources d’eau chaude. Sachez également que le lac est situé pour moitié dans la caldeira du supervolcan. Vu la taille du lac (il s’agit du plus grand lac de montagne aux Etats-Unis !), vous réaliserez peut-être le potentiel gigantesque qu’aurait une explosion du volcan !

Parc Yellowstone : Les bords du lac Yellowstone. Photo sous CC de Miguel Hermoso Cuesta.
Les bords du lac Yellowstone. Photo sous CC de Miguel Hermoso Cuesta.

Le toit du parc Yellowstone : le Mont Washburn

Parc de Yellowstone : Vue sur le Mont Washburn. Photo sous CC de Mike Cline.
Vue sur le Mont Washburn. Photo sous CC de Mike Cline.

L’autre élément naturel que vous ne pourrez pas rater est le Mont Washburn. Il s’agit de la montagne la plus haute du parc, avec 3 122m ! Son ascension n’est pas très compliquée et vous bénéficierez, une fois au sommet, d’une vue panoramique sur l’ensemble du parc. Voilà qui vaut quelques efforts !

Parc Yellowstone : Le Mont Washburn offre une vue dégagée sur l'ensemble du Parc du Yellowstone.
Le Mont Washburn offre une vue dégagée sur l’ensemble du Parc du Yellowstone.

Le Grand Canyon du Yellowstone national park

Yellowstone park : Le Grand Canyon du Yellowstone, fantastique version réduite de son homonyme de l'Arizona. Photo sous CC de Broken Inaglory.
Le Grand Canyon du Yellowstone, fantastique version réduite de son homonyme de l’Arizona. Photo sous CC de Broken Inaglory.

Autre incontournable du parc, le Grand Canyon du Yellowstone. Long d’une quarantaine de kilomètres, profond de 200 à 350m, et large de 400m à 1,2km, ce canyon a des mensurations particulièrement impressionnantes. Vous y trouverez un vrai paysage de carte postale, et un ersatz de Grand Canyon si vous n’avez pas eu la possibilité de vous rendre à celui situé en Arizona…

Parc Yellowstone : La rivière coule au fond du Grand Canyon du Yellowstone. Photo sous CC de Tobi87.
La rivière coule au fond du Grand Canyon du Yellowstone. Photo sous CC de Tobi87.

Les cascades du parc de Yellowstone

Parc de Yellowstone : Les Upper Falls du Yellowstone. Photo sous CC de Tony Hisget.
Les Upper Falls du Yellowstone. Photo sous CC de Tony Hisget.

Finalement, on ne pouvait pas vous parler du Yellowstone sans mentionner les centaines de cascades que comporte le parc ! Il est dénombré en effet près de 300 chutes d’eau de plus de 5m. Les plus célèbres sont les Lower Falls, d’où la rivière fait une chute de 94m, soit le double de la hauteur des Chutes du Niagara ! Non moins impressionnantes, les Upper Falls atteignent la hauteur de 33m et offre l’image d’un torrent tumultueux. Bien d’autres cascades impressionnantes façonnent le Yellowstone, notamment la Silver Cord Cascade, dont le mince filet d’eau chute de 370m. Les Tower Falls sont également connues pour la verticalité des roches environnantes qui donne l’impression que les 40m de chute d’eau proviennent de tours dressées au sommet de la cascade. Voilà une visite qui coule de source !

Parc Yellowstone : Vue sur les Lower Falls.
Vue sur les Lower Falls.
Yellowstone park : Tower Fall, avec ses roches verticales environnantes. Photo sous CC de Daniel Mayer.
Tower Fall, avec ses roches verticales environnantes. Photo sous CC de Daniel Mayer.

La faune du parc Yellowstone Park

Si les visiteurs viennent au parc du Yellowstone pour se plonger dans les paysages naturels, ils accourent également pour se confronter à l’exceptionnelle richesse de la faune du parc !

Parc Yellowstone : Un loup dans le Parc national du Yellowstone.
Un loup dans le Parc national du Yellowstone.

Chassé pendant des siècles jusqu’à son extinction, le loup a été réintroduit dans les années 1990s au sein du parc. Il a réussi à s’y maintenir et une dizaine de meutes le sillonnent aujourd’hui. Parmi les autres espèces emblématiques du Yellowstone, les ours et grizzlis dominent bien évidemment l’ensemble de la chaîne alimentaire. On compte plus de 600 ours noirs et 150 grizzlis ! Il est d’ailleurs fortement recommandé de garder sur soi un spray répulsif contre les ours pour éviter tout accident… Pour des raisons différentes, il y a un autre animal à éviter dans le parc : le bison ! En effet, le Yellowstone est un véritable paradis pour les bisons qui ont la possibilité d’y évoluer sans courir le risque d’être chassé, forcément, c’est tentant ! Cependant, les 4 000 bisons du parc rencontrent fréquemment l’homme : plus de 90 d’entre eux meurent chaque année renversés par une voiture… Pour finir, l’autre animal qui peuple le Yellowstone en nombre important est le wapiti ! La population de ce grand cervidé est estimée à près de 30 000, et encore il faut préciser qu’elle a été divisée par deux depuis la réintroduction du loup, son prédateur naturel. C’est qu’il y en a du monde !

Parc de Yellowstone : Grizzlis et ours évoluent en nombre dans le parc.
Grizzlis et ours évoluent en nombre dans le parc.
Parc Yellowstone : Plus de 4 000 bisons parcourent les prairies du Yellowstone. Photo sous CC de Daniel Mayer.
Plus de 4 000 bisons parcourent les prairies du Yellowstone. Photo sous CC de Daniel Mayer.