Tout sur le parc national du Yosemite ! Photo sous CC BY SA 3.0 et Tuxyso

Aujourd’hui nous avons choisi de vous présenter le parc national du Yosemite, situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, à l’est de la Californie. Si vous avez au moins entendu parler du Yosemite, à défaut de l’avoir visité, c’est normal ! Il s’agit en effet du deuxième plus ancien parc national des USA (créé en 1890, le Yellowstone avait été créé 18 ans plus tôt), mais aussi d’un des plus populaires. Il a en effet accueilli plus de 5 millions de visiteurs en 2016, ce qui fait de lui le troisième parc le plus visité des USA (derrière les Great Smoky Mountains et le Grand Canyon).

Nous vous emmenons donc visiter (virtuellement !) le magnifique Yosemite National Park. Attention, émerveillement garanti !

Quels endroits du Yosemite faut-il absolument visiter ?

Yosemite Valley

La Yosemite Valley est l'endroit le plus connu et le plus fréquenté du grand Parc national du Yosemite. Photo sous CC BY SA 3.0 de Tuxyso.
La Yosemite Valley est l’endroit le plus connu et le plus fréquenté du grand Parc national du Yosemite. Photo sous CC BY SA 3.0 de Tuxyso.

Si le parc du Yosemite est très étendu avec ses 3 079 m², l’immense majorité des visiteurs se cantonne à la Yosemite Valley, qui a l’avantage de concentrer la plupart des curiosités naturelles et des infrastructures. Sachez cependant que la Yosemite Valley ne représente seulement qu’1% de la surface du parc. Cela veut dire que 99% du Yosemite reste imperméable à la présence humaine et maintient son caractère sauvage.

Mirror Lake

Les montagnes et la végétation se reflètent dans les eaux de Mirror Lake.
Les montagnes et la végétation se reflètent dans les eaux de Mirror Lake.

C’est autour du Mirror Lake que serpente le sentier de randonnée le plus connu et le plus fréquenté du parc. Niché dans la Yosemite Valley, le Mirror Lake a la particularité d’offrir des eaux qui reflètent, tel un miroir, le paysage aux alentours. Les photographes adorent cet endroit si photogénique !

Est-il besoin de préciser d'où le Mirror Lake tire son nom ? Photo sous CC BY SA 4.0 de Chensiyuan.
Est-il besoin de préciser d’où le Mirror Lake tire son nom ? Photo sous CC BY SA 4.0 de Chensiyuan.

Tenaya Lake

Les montagnes se reflètent dans les eaux pures du Tenaya Lake. Photo sous CC BY 2.0 Flickr de Daveynin.
Les montagnes se reflètent dans les eaux pures du Tenaya Lake. Photo sous CC BY 2.0 Flickr de Daveynin.

Facilement accessible via la route, bien qu’un peu excentré des attractions de la Yosemite Valley, le Tenaya Lake est l’un des plus beaux lacs du Yosemite. C’est un vestige d’un ancien lac glaciaire qui recouvrait alors toute la vallée.

Le Tenaya Lake vu d'en haut. Photo sous CC BY SA 3.0 de Moppet65535.
Le Tenaya Lake vu d’en haut. Photo sous CC BY SA 3.0 de Moppet65535.

Tuolumne Meadows

Aperçu des prairies de Tuolumne Meadows. Photo sous CC BY 2.0 de Steve Dunleavy.
Aperçu des prairies de Tuolumne Meadows. Photo sous CC BY 2.0 de Steve Dunleavy.

Situées au nord est du Yosemite, les prairies de Tuolumne Meadows détonnent au milieu d’un parc fait d’une succession de vallées et de montagnes. Les prairies ont l’avantage d’être moins visitées que la Yosemite Valley alors qu’elles offrent également de somptueux panoramas à partir de multiples sentiers de randonnée. C’est également dans les Tuolumne Meadows que se situent la plupart des campings du parc.

Autre vue sur les Tuolumne Meadows. Photo de Jon Sullivan.
Autre vue sur les Tuolumne Meadows. Photo de Jon Sullivan.

Les séquoias géants du Yosemite

Le Yosemite accueille de nombreuses forêts, comprenant notamment des centaines de séquoias géants parmi les plus grands au monde.

Merced Grove

Le Yosemite accueille de nombreux séquoias géants. Vous pourrez en trouver une vingtaine dans le bosquet de Merced Grove. Photo sous CC BY 2.0 de Mike Barlow.
Le Yosemite accueille de nombreux séquoias géants. Vous pourrez en trouver une vingtaine dans le bosquet de Merced Grove. Photo sous CC BY 2.0 de Mike Barlow.

Merced Grove est un bosquet (grove = bosquet en anglais) de plusieurs dizaines de séquoias géants. On en dénombre 40 de plus 1,5m de diamètre, dont 15 atteignent les 3m !

Mariposa Grove

Mariposa Grove est le plus grand bosquet de séquoias du Yosemite avec plus de 100 individus. Photo sous CC BY SA 2.0 Flickr de John Menard.
Mariposa Grove est le plus grand bosquet de séquoias du Yosemite avec plusieurs centaines d’individus. Photo sous CC BY SA 2.0 Flickr de John Menard.

Pour profiter du plus grand bosquet de séquoias du Yosemite, il faut atteindre le Mariposa Grove, situé au sud du parc. Composé de plusieurs centaines d’individus, le bosquet abrite notamment deux des trente plus grands arbres au monde. Parmi ces séquoias, on peut citer le Grizzly Giant. Du haut de ses 64m et de ses quelque 2 000 ans, il est le 25ème plus grand arbre au monde.

Un autre arbre légendaire (voir l’article sur les arbres tunnels de Californie) a fait la réputation de Mariposa Grove: le Wawona Tree. En 1881, un tunnel permettant le passage des voitures a été creusé à travers cet arbre de 69m de haut. L’objectif était de créer une attraction touristique pour encourager les gens à visiter le parc. Mais en 1969, fragilisé à sa base par le trou, l’arbre de 2 300 ans n’a pas résisté à une tempête de neige et est tombé au sol. Sa souche, renommée Fallen Tunnel Tree, est toujours un passage obligé de toute visite au Mariposa Grove.

Le Wawona Tree était un séquoia légendaire de 70m de haut qu'il était possible de traverser en voiture. Il est malheureusement tombé en 1969. Photo sous CC BY SA 2.0 de Robert J. Boser.
Le Wawona Tree était un séquoia légendaire de 70m de haut qu’il était possible de traverser en voiture. Il est malheureusement tombé en 1969. Photo sous CC BY SA 2.0 de Robert J. Boser.
Ce qui reste du Wawona Tree, aujourd'hui appelé Fallen Tunnel Tree. Photo sous CC BY SA 2.0 de Punktoad.
Ce qui reste du Wawona Tree, aujourd’hui appelé Fallen Tunnel Tree. Photo sous CC BY SA 2.0 de Punktoad.

Tuolumne Grove

La star du bosquet de Tuolumne Grove est le bien-nommé Dead Giant, à travers lequel un tunnel a été creusé. Photo sous CC de Dcrjsr.
La star du bosquet de Tuolumne Grove est le bien-nommé Dead Giant, à travers lequel un tunnel a été creusé. Photo sous CC de Dcrjsr.

Tuolumne Grove est un autre bosquet abritant des séquoias. S’il n’est pas le plus grand des bosquets du Yosemite, il contient quand même quelques dizaines de séquoias. Il est notamment possible d’y voir le Dead Giant. Il s’agit de la souche gigantesque d’un séquoia mort brûlé il y a bien longtemps. A la fin du XIXème siècle, un tunnel a été creusé à travers la souche, et jusqu’à 80 000 personne s’approchent chaque année du Dead Giant.

Tuolomne Grove est une forêt constituée de séquoias géants. Photo sous CC Flickr de Mikel Ortega.
Tuolomne Grove est une forêt constituée de séquoias géants. Photo sous CC Flickr de Mikel Ortega.

Les curiosités géologiques du parc national du Yosemite

Les séquoias géants ne sont pas les seules curiosités naturelles qui attirent les visiteurs par millions dans le Yosemite national park. La géologie si particulière du parc est également une source inépuisable d’émerveillement !

Half Dome

Half Dome est une des stars du parc. Photo sous CC BY SA 3.0 de Johan Viirok.
Half Dome est une des stars du parc. Photo sous CC BY SA 3.0 de Johan Viirok.

Half Dome est une roche particulière du Yosemite s’élevant 1 440m au dessus de Yosemite Valley. Vous avez sûrement deviné d’où elle tire son nom, on a l’impression qu’il s’agit d’une sphère qui a été coupée en deux. Dans les faits, la présence d’un glacier et des fissures dans lesquelles l’eau a pu s’infiltrer et geler, sont très certainement la cause de la création de cette falaise presque parfaitement droite.

Le Half Dome du Yosemite a la particularité d'offrir une paroi quasiment verticale. Photo sous CC BY SA 3.0 de Mike Murphy.
Le Half Dome du Yosemite a la particularité d’offrir une paroi quasiment verticale. Photo sous CC BY SA 3.0 de Mike Murphy.

El Capitan

El Capitan, le célèbre mégalithe du Yosemite. Photo sous CC BY 2.0 de William Warby.
El Capitan, le célèbre mégalithe du Yosemite. Photo sous CC BY 2.0 de William Warby.

El Capitan est une autre formation rocheuse à la paroi vertigineuse : son sommet s’élève 900m au dessus de la vallée ! Cette paroi est une zone de jeu particulièrement prisée des escaladeurs, nombreux à tenter l’ascension. C’est aussi depuis El Capitan que le premier saut en BASE jump moderne a été réalisé.

Le nom de cette formation peut sembler bien mystérieux, il ne s’agit cependant que de la traduction du nom que lui avait donné les amérindiens.

Le massif El Capitan s'élève à 900m au dessus du sol. Photo sous CC BY 2.0 de Micke Murphy.
Le massif El Capitan s’élève à 900m au dessus du sol. Photo sous CC BY 2.0 de Micke Murphy.

Cathedral Peak

Les flèches de la Cathedral Peak se dressent vers le ciel ! Photo sous CC BY 2.0 Flickr de Franck Kovalchek.
Les flèches de la Cathedral Peak se dressent vers le ciel ! Photo sous CC BY 2.0 Flickr de Franck Kovalchek.

Dominant de sa stature les Tuolumne Meadows, Cathedral Peak offre une silhouette particulière dans laquelle John Muir, le célèbre naturaliste qui a donné ses lettres de noblesse au Yosemite, a cru reconnaître une cathédrale. Après l’avoir escaladé, Muir se serait exclamé que c’était la première fois qu’il entrait dans une église en Californie…

La forme particulière de Cathedral Peak. Photo sous CC BY SA 3.0 de Stan Shebs.
La forme particulière de Cathedral Peak. Photo sous CC BY SA 3.0 de Stan Shebs.

Le Yosemite : le parc des cascades

Après la géologie et les séquoias géants, l’autre grande valeur ajoutée du Yosemite est la profusion de cascades et de chutes d’eau que comporte le parc.

Yosemite Falls

Vue sur les Yosemite Falls, une succession vertigineuse de trois chutes d'eau. Photo sous CC BY SA 4.0 de Diliff.
Vue sur les Yosemite Falls, une succession vertigineuse de trois chutes d’eau. Photo sous CC BY SA 4.0 de Diliff.

S’il est difficile de choisir quelles chutes d’eau méritent d’être mises en avant, pour certaines, cela apparaît comme une évidence… Ainsi les Chutes du Yosemite, ou Yosemite Falls en anglais, sont un des incontournables du parc. Il s’agit d’une succession de trois chutes d’eau sur une hauteur totale de 740m, la plus grande des trois mesurant 436m ! Sans battre des records, il s’agit tout de même des vingtièmes plus hautes chutes d’eau au monde…

Vue latérale sur les Yosemite Falls. Photo sous CC BY SA 4.0 de Chensiyuan.
Vue latérale sur les Yosemite Falls. Photo sous CC BY SA 4.0 de Chensiyuan.

Vernal Fall

Voici la Vernal Fall, d'où l'eau tombe d'une hauteur de 97m. Photo sous CC BY SA 2.0 Flickr de Fortherock.
Voici la Vernal Fall, d’où l’eau tombe d’une hauteur de 97m. Photo sous CC BY SA 2.0 Flickr de Fortherock.

Bien moins haute que les Yosemite Falls, la Vernal Fall n’en reste pas moins très impressionnante. La cascade mesure près de 100m de haut et produit un grand volume de vapeur d’eau. Pour atteindre la Vernal Fall, les visiteurs emprunte le bien-nommé mist trail (littéralement le sentier du brouillard). Il est en effet normal de finir trempé sur ce sentier à cause des projections et des gouttelettes d’eau en suspension. A savoir que la Vernal Fall est l’un des rares endroits où il est possible d’apercevoir en permanence un arc-en-ciel-complet !

L'impressionnante Vernal Fall. Photo sous CC BY de Dave.
L’impressionnante Vernal Fall. Photo sous CC BY de Dave.

Nevada Falls

Le haut de la Nevada Fall. Photo sous CC BY SA 3.0 de Walter Siegmund.
Le haut de la Nevada Fall. Photo sous CC BY SA 3.0 de Walter Siegmund.

Située seulement quelques centaines de mètres en amont de Vernal Fall, la Nevada Fall projette l’eau d’une hauteur de 181m ! Son nom provient de la quantité de brouillard et de mousse que produit la cascade, lui donnant l’aspect de la neige (ou nevada en espagnol…).

La Nevada Fall saisie depuis Glacier Point. Photo sous CC BY SA 3.0 de Diliff.
La Nevada Fall saisie depuis Glacier Point. Photo sous CC BY SA 3.0 de Diliff.

La chute du Voile de la Mariée

L'eau tombe d'une hauteur de 188m avec la chute du Voile de la Mariée. Photo sous CC BY 3.0 de Asamudra.
L’eau tombe d’une hauteur de 188m avec la chute du Voile de la Mariée. Photo sous CC BY 3.0 de Asamudra.

La Bridalveil Fall, ou Chute du voile de la mariée, est une cascade intéressante. En effet, le filet d’eau étant léger, il peut bouger sous l’effet du vent, le faisant ainsi ressembler au voile d’une mariée. Située à proximité de l’entrée de la Yosemite Valley, elle est donc une véritable star vue par la plupart des visiteurs du parc.

La chute du Voile de la Mariée tire son nom de la forme légère que prend la cascade sous les effets du vent. Photo sous CC BY 2.0 de James St John.
La chute du Voile de la Mariée tire son nom de la forme légère que prend la cascade sous les effets du vent. Photo sous CC BY 2.0 de James St John.

Les panoramas inoubliables du Yosemite

Comme beaucoup de parcs nationaux américains, le Yosemite a certes de magnifiques éléments naturels, mais il a l’avantage d’offrir de nombreux panoramas absolument grandioses !

Taft Point

Vue imprenable sur El Capitan depuis Taft Point ! Photo sous CC BY 3.0 de Naotake Murayama.
Vue imprenable sur El Capitan depuis Taft Point ! Photo sous CC BY 3.0 de Naotake Murayama.

Situé au cœur de la Yosemite Valley, Taft Point est un promontoire rocheux qui offre un point de vue exceptionnel sur les merveilles de la vallée, à plusieurs centaines de mètres de hauteur. C’est notamment de ce promontoire que la vue est la plus belle sur El Capitan.

Le panorama depuis Taft Point : une vue magique sur la Yosemite Valley ! Photo sous CC BY 3.0 de Dave.
Le panorama depuis Taft Point : une vue magique sur la Yosemite Valley ! Photo sous CC BY 3.0 de Dave.

Glacier Point

La vue sur Half Dome et la Yosemite Valley depuis Glacier Point. Photo sous CC BY SA 3.0 de Diliff.
La vue sur Half Dome et la Yosemite Valley depuis Glacier Point. Photo sous CC BY SA 3.0 de Diliff.

Glacier Point est sans conteste le point de vue le plus célèbre du Yosemite. Dominant la vallée de presque 1 000m (!), il offre une vue magique sur Half Dome, Nevada Fall, Vernal Fall, ainsi que sur les chutes de Yosemite. Véritable passage obligé de toute visite, Glacier Point est facilement accessible en voiture, ce qui signifie que vous ne serez probablement pas seul à apprécier la vue…

Tunnel View

La majestueuse Tunnel View, l'un des premiers panoramas après l'entrée dans le parc qui s'offre aux visiteurs.
La majestueuse Tunnel View, l’un des premiers panoramas après l’entrée dans le parc qui s’offre aux visiteurs.

Tunnel View est un autre panorama très célèbre, pour la simple raison qu’il est situé à l’entrée du parc, juste après le Wawona Tunnel qui permet l’accès à la Yosemite Valley. La vue est simplement époustouflante, si bien que presque tous les visiteurs garent leur voiture sur le parking judicieusement prévu, et tombent en admiration devant ce généreux panorama !

 

Pour conclure cet article, vous pouvez profiter de ces superbes images du Yosemite. Bon voyage !