Toutes les informations pour passer une année de lycée aux Etats-Unis !

Ha les Etats-Unis, c’est un rêve pour beaucoup ! On peut s’y rendre le temps d’une semaine pour les vacances, mais sept jours c’est si court… Pas le temps de tout voir, de tout faire, on rentre avec un petit goût d’inachevé et une grosse envie d’y retourner ! Il existe des possibilités pour les personnes qui veulent y faire leur vie, mais comment faire quand on est au lycée et qu’on n’a pas envie d’attendre des années avant de partir ? Sachez que cette question nous est régulièrement posée sur les réseaux sociaux. Et bien oui, pour les jeunes aussi, des solutions existent !

Etudier dans un lycée aux Etats-Unis

Pourquoi partir ?

Les raisons de souhaiter un départ de sa famille, de son lycée, de son pays sont diverses et souvent très personnelles. Sachez que vivre ce genre d’expérience nécessite une motivation bien définie ! Soyons encore plus clair : on ne part pas sur un coup de tête et une absence de motivation réelle sera rédhibitoire pour le départ.

Apprendre l’anglais

La raison principale qui entraîne les lycéens français vers une high school aux Etats-Unis est bien sûr l’apprentissage de la langue. Il est difficile d’apprendre l’anglais en milieu scolaire où les méthodes sont axées sur l’apprentissage des bases lexicales et grammaticales. Bien sûr que la grammaire est importante, mais il est presque dommage de passer sept ans à l’apprendre dans une salle de cours alors qu’il suffit de quelques mois en immersion pour la maîtriser… Ne vous arrêtez pas de bosser vos cours pour autant !

Evidemment, maîtriser l’anglais n’est pas une obligation, mais ça reste un prérequis pour quiconque veut faire des études. Très peu de cursus n’incluent pas l’anglais à leurs enseignements obligatoires et il serait dommage de ne pas valider une année à cause de l’anglais… Et dès qu’il s’agit d’une formation opérant une sélection à l’entrée, ne pas être bilingue peut fermer des portes.

Découverte d’un autre mode de vie

On est tous un peu curieux et on aimerait bien voir comment vivent les autres. Vous nous direz qu’il est possible de se balader dans les hashtags sur Instagram ou de télécharger une série. Mais bon, on a du mal à croire que l’on puisse réellement comprendre comment les gens vivent à Atlanta en se faisant #atlanta ou en regardant the Walking Dead (car désolé, mais en réalité, il n’y a pas de zombies à Atlanta…).

Blague à part, les américains forment un peuple parfois difficile à cerner. Certains aspects de la société US peuvent nous sembler difficiles à comprendre ! Vivre parmi des américains toute la journée aide clairement à obtenir les clés pour comprendre les enjeux qui traversent cette société si particulière.

Enrichissement personnel

Partir de longs mois à l’étranger, quel que soit le pays, ouvre l’esprit. On sort spirituellement grandi d’une expérience de la sorte ! On voit le monde différemment et il est plus facile de comprendre autrui quand on a soi-même été un étranger. Il s’agit de l’expérience d’une vie, quelque chose d’unique et qui n’est pas donné à tout le monde.

De plus, s’éloigner de sa famille, de ses amis et de tous ses repères aide à gagner en maturité. La séparation peut être compliquée, mais c’est la réussite de ce passage obligé qui apporte les armes et la confiance en soi nécessaires pour affronter les difficultés dans le futur.

Finalement, les rencontres faites et les amitiés créées à l’étranger vont être maintenues tout au long de la vie. Cette richesse est inestimable !

Le pont du Golden Gate, dans la baie de San Francisco
Le pont du Golden Gate, dans la baie de San Francisco

Comment partir ?

C’est une histoire de Visa ! Pour partir un an dans un lycée aux Etats-Unis, il faut bénéficier d’un certain type de visa (le J1) qui donne accès aux établissements publics et qui ne s’obtient qu’à travers certains organismes habilités. Ces organismes français sont, de leur côté, associés à des partenaires américains.

Les programmes proposés par ces organismes offrent, avec de mineures différences, globalement la même chose : une année scolaire au sein d’un lycée américain avec un hébergement en famille d’accueil. Des conditions d’âge doivent être respectées, généralement entre 15 et 18 ans. Il faut aussi savoir que les programmes « de base » ne laissent pas la possibilité de choisir son état de destination. Finalement, sachez que, si l’année scolaire est la durée reine, tous les organismes proposent des séjours plus courts, de trois mois à un semestre.

Différences entre les organismes

Au sein de tous les organismes, différentes options peuvent être choisies. Certains proposent des études au sein d’un lycée privé, d’autres offrent le choix de la région de destination, voire même de l’école. Bien évidemment, ce genre d’options influent négativement sur le coût du programme.

Au delà des options, tous les programmes n’ont pas la même exigence quant au niveau d’anglais avant le départ. Attention également, un organisme peut refuser un candidat à cause d’un redoublement lors des dernières années. Dans la mesure du possible, soignez vos bulletins ! Et quant à l’âge, certains programmes ouvrent leurs portes dès 14 ans. Finalement, il peut être possible de ne pas être hébergé dans une famille mais dans un internat. Bref, beaucoup de choses sont possibles, il convient de s’adresser directement aux interlocuteurs au sein des organismes qui se feront un plaisir de répondre à toutes vos questions.

Graduated !
Graduated !

Combien ça coûte ?

Ça coûte cher ! Les tarifs s’échelonnent de 9 200€ à 12 000€ selon les organismes en ce qui concerne la formule basique. Il faudra rajouter un millier d’euros pour pouvoir choisir la destination et comptez autour de 20 000€ pour un séjour avec une scolarité en école privée. Si ce montant parait inabordable, sachez qu’il existe quelques solutions permettant d’obtenir une réduction importante voire même la gratuité du programme.

Pour les plus impliqués, le programme Youth Exchange du Rotary Club a une approche complètement différente des autres.  Le gros avantage du Rotary ? Les frais de scolarité sont pris en charge par le club ! En gros, la famille ne doit payer que le billet d’avion et les frais d’assurances. En plus, le Rotary donne même une petite allocation mensuelle aux participants pour mieux vivre sur place, et le club de la ville d’accueil aux Etats-Unis assure un suivi du jeune pendant toute la durée de l’expérience.

Toute la sélection et les contacts se font auprès du Rotary Club le plus près du domicile. Il sera certes plus facile d’accès si la famille fait préalablement partie du Rotary Club, mais ce dernier œuvrant pour la communauté, il ne refusera pas d’examiner un dossier de candidature en dehors de ses membres. Tous les candidats ne seront pas acceptés, une sélection est effectuée par le club afin d’examiner le degré d’implication au sein de la communauté. Répétons le, le Rotary Club a une approche philanthropique et n’a aucun but commercial.

Certains organismes offrent également des possibilités de payer moins cher l’année scolaire. La plupart proposent en effet des réductions lorsque le séjour est réservé avant une certaine date. Mais certains vont encore plus loin ! ISPA a par exemple mis en place un système de bourses au mérite. Le lycéen ayant eu les meilleures notes l’année scolaire précédant le départ se verra offrir 100% des frais de scolarité, seul le billet d’avion restant à la charge de la famille. Cet organisme propose également de très grosses réductions aux lycéens méritants arrivant en deuxième et troisième places.

Les programmes changeant d’une année à l’autre, pensez bien à visiter les sites internet des organismes afin de ne manquer aucun bon plan !

N'hésitez pas à prendre contact avec les organismes qui proposent des séjours aux Etats-Unis !
N’hésitez pas à prendre contact avec les organismes qui proposent des séjours aux Etats-Unis !

Liste des organismes

Back to the States en a repéré dix pour vous ! Si la formule de base reste la même, ils ne proposent pas tous les mêmes options ! Nous vous recommandons chaudement de bien les étudier avant de faire un choix. N’hésitez surtout pas à les contacter et à demander une brochure. Ca n’engage à rien et ça peut faire évoluer le projet.

AFS

Calvin-Thomas

CEI

ESFA

ISPA

PIE

Rotary Club

SILC

Terre des Langues

WEP