Découvrez les arbres de Californie qu'il est possible de traverser à pied ou en voiture !
(Last Updated On: 6 juillet 2018)

Saviez vous que certains arbres sont des stars en Californie ? On pense ici aux arbres tunnels ! Le concept est facile à comprendre, il s’agit d’arbres dont le tronc creusé fait office de tunnel. En effet, la Californie compte des dizaines de parcs forestiers, qu’ils soient nationaux, d’état, ou gérés sous un autre statut et c’est d’ailleurs dans ces parcs que se trouvent certains des arbres les plus hauts du monde, tous des séquoias. Pour attirer les visiteurs dans le leur, certains gestionnaires de ces parcs ont donc creusé des tunnels dans quelques-uns des plus gros arbres de la planète. Oui, ils se sont également creusé la tête…

Afin de satisfaire votre curiosité nouvellement éveillée, nous allons vous présenter ces arbres de Californie dont la finalité est de permettre le passage des voitures !

Les arbres tunnels des parcs de Californie

Wawona Tree

Une voiture sous le Wawona Tree, le premier arbre tunnel de Californie, en 1962. Photo sous CC de Robert J. Boser.
Une voiture sous le Wawona Tree en 1962. Photo sous CC WikiCommons de Robert J. Boser.

Aux origines, il y avait le Wawona Tree, situé dans le Parc national du Yosemite. En 1881, les gestionnaires du parc ont eu l’idée d’agrandir un trou causé par un incendie à la base du tronc du Wawona Tree. L’objectif assumé était d’offrir une attraction aux touristes qui visitaient le parc en leur permettant de traverser l’arbre avec leur calèche. Derrière cette idée, le but était avant tout politique. A cette époque, le National Park Service (NPS), l’organisme qui gère les parcs nationaux aux Etats-Unis, cherchait à accroître sa légitimité face aux promoteurs, prospecteurs et investisseurs qui contestaient le NPS. Pour ce faire, ils ont décidé de développer et d’aménager le réseau routier afin de faciliter les visites des parcs. La forte augmentation des visiteurs du Yosemite grâce au Wawona Tree a ainsi permis au NPS de devenir l’autorité légitime en matière de gestion des parcs.

En 1903, des touristes en calèche s’apprêtent à passer sous le Wawona Tree, célèbre arbre tunnel du Yosemite. Photo sous CC mise en ligne par la Southern Methodist University.
En 1903, des touristes en calèche s’apprêtent à passer sous le Wawona Tree. Photo sous CC Flickr mise en ligne par la Southern Methodist University.

Le Wawona Tree a donc fait le bonheur des touristes jusqu’en 1969. A l’âge respectable de 2 300 ans, il n’a pas su résister à une tempête qui a précipité plus de deux tonnes de neige sur ses branches. Bien que cela fasse près de 50 ans qu’il est tombé, le Wawona Tree reste très célèbre de nos jours. L’arbre n’a pas été débité et est resté en l’état depuis sa chute. De très nombreuses personnes continuent d’aller le voir, et une plaque commémorative le présente aujourd’hui sous le nom de Fallen Tunnel Tree.

Le Fallen Tunnel Tree, ici en 2012, est l'ancien arbre tunnel Wawona Tree. Photo sous CC WikiCommons de Punktoad.
Le Fallen Tunnel Tree en 2012. Photo sous CC WikiCommons de Punktoad.

Pioneer Cabin Tree

Le Pioneer Cabin Tree, arbre tunnel rival du Wawona Tree, avant son percement. Photo éditée par Lawrence Houseworth.
Le Pioneer Cabin Tree avant son percement. Photo éditée par Lawrence Houseworth.

Suite au succès du Wawona Tree, les gestionnaires du Calaveras Big Tree State Park ont souhaité réitérer l’expérience dans leur parc. Ils ont donc sélectionné le Pioneer Cabin Tree, lui aussi creusé par un incendie qui avait laissé une cavité ressemblant à la cabane des premiers pionniers (d’où son nom). L’arbre mesure alors 45m de haut et a un diamètre de 10m. La cavité a donc été agrandie à la fin des années 1880s pour permettre d’abord le passage des calèches, puis des petites voitures.

Le Pioneer Cabin Tree, arbre tunnel traversé par une calèche dans les année 1900s. Photo conservée par la Bibliothèque du Congrès.
Le Pioneer Cabin Tree traversé par une calèche dans les année 1900s. Photo conservée par la Bibliothèque du Congrès.

Après un moment, la route est définitivement interdite aux véhicules à moteur, et l’arbre est intégré à un sentier de randonnée exclusivement piétonnier. Abattu par une tempête de neige en janvier 2017, sa chute va peut-être permettre de connaître son âge, estimé pour l’instant entre 1000 et 2000 ans. Oui, un vieux monsieur… Notons tout de même que, si le tunnel n’a pas arrangé son instabilité, il était déjà en mauvais état lors du percement. De nos jours, seule une branche le maintenait en vie…

Le Pioneer Cabin Tree en 2006. Cet arbre tunnel est tombé en janvier 2017. Photo sous CC WikiCommons de NX1Z.
Le Pioneer Cabin Tree en 2006. Photo sous CC WikiCommons de NX1Z.
Le Pioneer Cabin Tree à terre en janvier 2017, il n'y a désormais plus d'arbre tunnel en vie dans les parcs de Californie. Photo de Rich Pedroncelli pour AP Images.
Le Pioneer Cabin Tree à terre en janvier 2017. Photo de Rich Pedroncelli pour AP Images.

Tunnel Log

La route débouche sur Tunnel Log, un arbre de Californie dans lequel un tunnel a été creusé. Photo sous CC WikiCommons de Didier B.
La route débouche sur Tunnel Log. Photo sous CC WikiCommons de Didier B.

En 1937, dans le Parc national de Sequoia, un arbre géant de 84m de haut pour 7m de diamètre s’est effondré naturellement sur une des routes du parc. Plutôt que de le débiter, les équipes qui gèrent le parc ont décidé l’année suivante de creuser un tunnel à travers pour permettre le passage des voitures. Le nom trouvé n’est pas des plus originaux puisqu’il a été nommé Tunnel Log (log = rondin/bûche).

Une voiture passe à travers l'arbre Tunnel Log. Photo sous CC WikiCommons de Cabe6403.
Une voiture passe à travers le Tunnel Log. Photo sous CC WikiCommons de Cabe6403.

Dead Giant

Le Dead Giant est entouré de nombreux arbres gigantesques de Californie. Photo sous CC WikiCommons de Dcrjsr.
Le Dead Giant est entouré de nombreux arbres gigantesques. Photo sous CC WikiCommons de Dcrjsr.

Dans le Yosemite National Park, vous pouvez, si vous le souhaitez, suivre le sentier de Tuolumne Grove. Ce chemin, l’un des plus populaires du Yosemite, vous emmène à proximité immédiate de dizaines de séquoias géants ! L’un d’entre eux est mort, brûlé, depuis bien longtemps, et seule la base de son tronc sort toujours de terre. Son nom n’est pas très original : le Dead Giant. Sa particularité est qu’un tunnel a été creusé de part et d’autre de cette souche géante en 1878, seulement vingt ans après sa découverte officielle. Notons d’ailleurs que les membres de l’expédition qui l’ont vu pour la première fois l’avaient nommé King Salomon’s Temple, avant qu’il ne soit transformé en Dead Giant. De nos jours, près de 80 000 visiteurs empruntent chaque année le sentier qui mène au Dead Giant. Vous pourrez le traverser à pied, mais vos voitures devront vous attendre sur le parking !

Le gigantisme de la souche de cet arbre tunnel laisse imaginer la taille que cet arbre a pu mesurer. Photo sous CC Flickr de Mikel Ortega.
Le gigantisme de la souche laisse imaginer la taille que cet arbre a pu atteindre. Photo sous CC Flickr de Mikel Ortega.

Les quatre arbres-tunnels dont nous venons de vous parler se situent sur le territoire de parcs nationaux ou d’état. Leur accès est libre, à condition de s’être acquitté du tarif éventuel d’entrée dans le parc. Mais ce type d’attractions étant particulièrement populaire, des tunnels sont également exploités sur des propriétés privées, et moyennant le passage par un péage.

Les arbres tunnels sur des exploitations privées

Klamath Tour Thru Tree

Le Klamath Drive Thru Tree, un arbre tunnel percé dans un tronc de plus de 700 ans. Photo sous CC Flickr Matt Northam.
Le Klamath Tour Thru Tree, un tunnel percé dans un arbre de plus de 700 ans. Photo sous CC Flickr Matt Northam.

C’est le cas du Klamath Tour Thru Tree. Pour accéder à cet arbre creusé en 1976 à l’extrême nord de la Californie, il vous faudra ainsi vous acquitter de la somme de $5. Le séquoia a un âge estimé à plus de 700 ans et, malgré le percement du tunnel, continue toujours de pousser. Il est précisé que les bûcherons ayant creusé l’arbre ont soigneusement évité toute zone vitale, permettant à l’arbre tunnel de poursuivre sa croissance. Nous voilà rassurés !

Conduire sa voiture à travers un arbre tunnel reste une activité prisée des touristes. Photo © wonderopolis.org.
Conduire sa voiture à travers un tunnel creusé dans un arbre reste une activité prisée des touristes. Photo © wonderopolis.org.

Shrine Drive Thru-Tree

Ce arbre tunnel a été percé naturellement par un incendie. Photo sous CC Flickr Hillary H.
Ce tunnel a été percé naturellement par un incendie. Photo sous CC Flickr Hillary H.

Egalement situé sur un terrain privé et accessible après le passage à un péage, le Shrine Drive Thru-Tree se situe au Nord de la Californie. Contrairement aux autres arbres-tunnels, il a la particularité d’avoir été creusé naturellement lors d’un incendie. Seuls les angles ont été arrondis afin de permettre aux véhicules de le traverser. C’est dans les années 1920s que des promoteurs ont eu l’idée de mettre en valeur cet arbre de 83m de haut. A proximité immédiate du Shrine Drive Thru-Tree, une route a été pavée sur le tronc d’un séquoia tombé au sol. Sans sortir de votre voiture, vous pourrez ainsi traverser un arbre, puis rouler sur un autre…

Vaut mieux être sûr des dimensions de sa voiture pour traverser les arbres en Californie... Photo sous CC Flickr de Hillary H.
Mieux vaut être sûr des dimensions de sa voiture… Photo sous CC Flickr de Hillary H.
C'est bon, ça passe à travers cet arbre tunnel ! Photo sous CC Flickr de Kirt Edblom.
C’est bon, ça passe ! Photo sous CC Flickr de Kirt Edblom.

Chandelier Tree

Le Chandelier Tree, un arbre de Californie majestueux de près de 100m de haut ! Photo sous CC Flickr de Hollywata.
Le Chandelier Tree, un arbre majestueux de près de 100m de haut ! Photo sous CC Flickr de Hollywata.

Le dernier arbre-tunnel que nous vous présentons se trouve à 90km plus au sud. Il est surnommé le Chandelier Tree de par la forme de ses branches qui rappelle celle d’un candélabre. N’espérez toutefois pas les toucher, les premières branches se trouvent 30m au dessus de votre tête ! Si cela vous semble élevé, dites vous que le Chandelier Tree mesure entre 84 et 96m de haut ! Difficile en fait de connaître sa taille exacte puisqu’elle diffère selon les sources… Dans les années 1930s, le propriétaire du terrain sur lequel il est situé a décidé de suivre le mouvement lancé par d’autres parcs, et il a creusé un tunnel dans cet arbre. Ce tunnel a l’avantage d’être plus large que les autres, permettant aux véhicules plus imposant de le traverser également !

Ce van semble taillé pour entrer dans le tunnel du Chandelier Tree ! Photo sous CC Flickr de Redwood Coast.
Ce van semble taillé pour entrer dans le tunnel du Chandelier Tree ! Photo sous CC Flickr de Redwood Coast.
Le Chandelier Tree offre une photo originale aux occupants des véhicules qui le traversent. Photo sous CC WikiCommons de Jled12.
Le Chandelier Tree offre une photo originale aux occupants des véhicules qui le traversent. Photo sous CC WikiCommons de Jled12.

En conclusion, nous nous permettons de rappeler que le percement de tunnels dans des arbres répond à une logique de développement appartenant au passé. L’objectif était de favoriser au maximum l’accès aux parcs en voiture, afin de partager le patrimoine naturel avec le plus grand nombre, et non plus le réserver aux seuls aventuriers. Bien sûr, percer un tunnel a des effets négatifs sur les arbres. Ils sont davantage fragilisés, et leur espérance de vie est diminuée. S’il ne viendrait aujourd’hui à personne l’idée de percer un trou dans un organisme vivant de plusieurs milliers d’années pour faciliter l’usage d’une voiture polluante, il faut garder à l’esprit que ces considérations n’existaient pas à l’époque des percements. Disons le autrement, votre conscience écologique ne devrait pas vous empêcher de profiter de ces anciennes et très impressionnantes installations !