Découvrez les films américains les plus patriotiques !

Le cinéma d’Hollywood est connu pour produire des films qui mettent en valeur les Etats-Unis et dans lesquels le patriotisme américain tourne à plein régime. Inutile cependant de bouder notre plaisir, c’est toujours très plaisant de voir dans un film l’armée américaine botter les fesses d’un ennemi caricaturalement méchant… Par contre, le patriotisme américain sait également se dévoiler de façon un peu plus subtile, notamment en mettant en avant les valeurs de la nation par exemple. Pour faire un point sur la manière dont le cinéma hollywoodien représente les USA, nous vous livrons notre liste des films américains les plus patriotiques !

Top Gun, archétype des films patriotique américain.
Top Gun, archétype du film patriotique américain.

Les 13 plus grands films patriotiques des USA

Lincoln (2012)

Sans perdre de temps, nous commençons notre liste par Lincoln ! Il faut dire que le président a eu un tel impact sur l’histoire des Etats-Unis, que de nombreux films ont été produits sur sa vie. La version de Spielberg de 2012 sort du lot grâce à l’interprétation hors du commun de Daniel Day Lewis (Oscar à la clef). Le film se concentre sur le combat de Lincoln pour l’abolition de l’esclavage, moment charnière constitutionnalisé de l’Histoire des Etats-Unis, derrière lequel la nation entière peut se retrouver.

Saving Private Ryan – Il faut sauver le soldat Ryan (1998)

Deuxième film de Spielberg sur notre liste, nous aurions pourtant pu inclure The longest Day – Le jour le plus long (1962) à sa place, également sur le débarquement allié de 1944 et tout aussi patriotique, mais Saving Private Ryan a révolutionné le genre des films de guerre. Le film propose les particularités d’une histoire personnelle (celle d’une famille américaine décimée par la guerre) autour de laquelle s’exerce la solidarité de la nation (des soldats prenant tous les risques pour sauver l’un des leurs). Notons que les films de guerre sont de ceux qui utilisent le plus facilement le ressort du patriotisme pour justifier l’intrigue qui se déroule sous les yeux des spectateurs.

Forest Gump (1994)

Forrest Gump, de Robert Zemeckis, nous offre un condensé de l’histoire américaine récente. A travers les actes désintéressés d’un homme simple d’esprit mais foncièrement bon, on y voit une Amérique fière de ses succès, mais aussi capable de prendre du recul sur les parties les plus sombres de son histoire. Forrest Gump n’est pas qu’un simple cours d’histoire accéléré (bien qu’il coure très vite…), c’est aussi une invitation faite à chaque citoyen de se ranger derrière une vision consensuelle de ce qu’être américain signifie.

Independence Day (1996)

Oops, les aliens envahissent la Terre, détruisent la Maison Blanche, et les Etats-Unis mettent un genou à terre. Sauf que celui qui détruira l’Amérique de Will Smith n’est pas né, quelle que soit sa planète d’origine ! Independence Day, par Roland Emmerich, est tout sauf un film subtile… Le patriotisme de tous les américains y est mis en exergue, notamment en mettant en valeur les actes de courage de simples civils, en parallèle bien sûr à ceux des dirigeants et des militaires.

The Patriot (2000)

Ce film de Roland Emmerich est parfaitement adapté au 4 juillet puisque l’action se déroule pendant la guerre d’indépendance. Le cheminement du personnage incarné par Mel Gibson est censé parler à tous les américains. D’abord réfractaire à la cause indépendantiste, son destin va très vite se retrouver mêlé à celui des patriotes, le surnom que se donnent les partisans des tout jeunes Etats-Unis. Le message proposé est unique : le bon côté de l’Histoire se trouve au sein de la nation américaine. Of course !

Red Dawn – L’aube rouge (1984)

Le pitch du Red Dawn de John Milius en 1984 est le suivant : en pleine guerre froide, les soviétiques envahissent les USA. La résistance s’organise dans une petite ville du Colorado autour d’une bande d’ados du lycée local. Les valeurs américaines de la résistance face à l’ennemi, de la résilience et de la fraternité sont exacerbées par ce film. Un remake a été réalisé en 2012, les nords-coréens remplaçant les soviétiques.

Glory (1989)

Glory raconte l’histoire des volontaires afro-américains dans l’armée de l’union pendant la guerre de sécession. Ces soldats ont été réunis au sein d’un régiment uniquement constitué de soldats noirs, et le film met en exergue la bravoure et l’honneur de ce régiment. Ce film d’Edward Zwick offre un consensus national sur une page sombre de l’histoire des Etats-Unis dont le pays a su triompher.

Patton (1970)

Ce film est un biopic sur les exploits du General Patton, commandant des troupes américaines pendant la seconde guerre mondiale. Le film montre très peu de scènes de bataille, mais la personnalité de cet américain sans égal est particulièrement mise en avant ! A travers Patton, Franklin Schaffner propose en modèle un grand homme, digne représentant de la nation américaine.

Apollo 13 (1995)

Apollo 13 met en avant le génie de l’Amérique, capable d’aller sur la Lune, mais également de faire face avec brio aux difficultés les plus grandes pour sauver et récupérer leurs hommes en danger de mort dans l’espace. Ce film de Ron Howard offre aux américains une image de leur nation où la solidarité entre américains permet de triompher des plus grandes difficultés.

Top Gun (1986)

Top Gun est une démonstration de force de l’Amérique, à travers sa technologie supérieure, mais aussi grâce à ses militaires. L’accent du film de Tony Scott est mis sur la personnalité parfois trouble des personnages. Néanmoins, l’Amérique reste triomphante quelles que soient les difficultés auxquelles ses soldats sont confrontés !

Pearl Harbor (2001)

Le 7 décembre 1941, les Etats-Unis sont attaqués par le Japon sur leur base de Pearl Harbor. Le traumatisme est immense et cet événement a soudé le pays entier derrière son armée et face à l’ennemi. Aujourd’hui encore, la mémoire de cette attaque reste intense et déclenche un fort sentiment de patriotisme aux USA. Le film de Michael Bay entretient ce sentiment patriotique, notamment en mêlant intrigues personnelles dans lesquelles les américains peuvent se projeter, et l’histoire militaire de la seconde guerre mondiale.

Captain America (2011)

Captain America, de Joe Johnston, est bien évidemment un film de super héros, mais il ne cherche pas à dissimuler son appartenance nationale derrière un rideau d’universalité (comme peut le faire Batman par exemple). Captain America est né pour rejoindre l’armée américaine, afin de combattre pour l’Amérique, et contre les ennemis des Etats-Unis. Si la propagande diffusée à travers le film reste fictive et stéréotypée, elle n’en reste pas moins positive et n’offre aucune autre alternative. Les Etats-Unis représentent le bien, et ses ennemis sont le mal. Est-il possible d’être plus patriotique que ça ?

Mr Smith goes to Washington – Mr Smith au sénat (1939)

Voici un film de 1939 de Frank Capra, un classique que tous les américains ont vu au moins une fois dans leur vie, mais qui reste trop confidentiel de notre côté de l’Atlantique. Mr Smith au sénat, son titre français, raconte l’arrivée à Washington d’un tout jeune sénateur avec des idéaux plein la tête. Sa désillusion va être grande alors qu’il se heurte au monde cruel de la politique. Se déroule alors le combat de l’innocence et de la vertu face aux calculs politiciens et aux intérêts personnels. Ce film permet aux américains de se ranger derrière les idéaux de justice déclinés par leur Constitution et représentés par Mr Smith.

 

Selon vous, quels autres films américains auraient pu intégrer cette liste ?