Jour férié aux Etats-Unis : le Martin Luther King Day
(Last Updated On: 30 juin 2018)

Le troisième lundi de janvier est un jour un peu particulier aux Etats-Unis. Il s’agit en effet du Martin Luther King Day, un jour férié au niveau fédéral en l’honneur de Martin Luther King Jr. Si tout le monde a au moins entendu parler de Martin Luther King, peu de français sont capables d’attribuer à cet homme l’importance fondamentale qu’il a eue pour la société américaine. Pour le Martin Luther King Day, Back to the States revient pour ses lecteurs sur les étapes ayant débouché à la canonisation républicaine du pasteur.

La vie de MLK honorée lors du Martin Luther King Day

La lutte de Martin Luther King pour les droits des afro-américains

Né en 1929, MLK est bien sûr connu à travers son engagement pour les droits des afro-américains, mais il est avant tout un homme d’église, un pasteur évangéliste pour être précis. Vous le trouverez souvent présenté outre-Atlantique sous le titre de Docteur King car il était titulaire d’un doctorat en théologie. C’est bien évidemment son engagement en faveur des afro-américains qui est commémoré avec le Martin Luther King Day.

Martin Luther King Jr pendant un discours, à l'honneur lors du Martin Luther King Day.
Martin Luther King Jr pendant un discours.

MLK était le fondateur et le leader du Mouvement afro-américain des droits civiques. Il a grandi dans une Amérique évoluant sous la chape de la ségrégation. Pour rappel, le système de la ségrégation séparait physiquement les américains selon leur couleur de peau, et instaurait des discriminations sociales et politiques contre les afro-américains.

Un homme de tous les combats

Martin Luther King était le leader d’un mouvement ayant pour objectifs d’obtenir l’abolition de la ségrégation raciale et une égalité des droits civiques. Il s’est donc logiquement retrouvé sur le devant de la scène lorsque Rosa Parks a refusé de céder sa place à un homme blanc dans un bus de Montgomery, Alabama, en 1955. Le pasteur a organisé un long boycott de la compagnie des bus à la suite de l’arrestation de Rosa Parks ! Ce boycott durera plus d’un an, et participera à l’abolition de la ségrégation dans les bus par la Cour suprême en 1956.

Le Martin Luther King Day est aussi l'occasion de se souvenir de Rosa Parks, condamnée à $15 d'amende pour avoir refusé de céder sa place à un homme blanc dans un bus de Montgomery.
Rosa Parks a été condamnée à $15 d’amende pour avoir refusé de céder sa place à un homme blanc dans un bus de Montgomery.

MLK sera de tous les combats de son époque pour obtenir l’égalité des droits. Il est ainsi présent à Selma, dans l’Alabama en 1965, pour organiser et participer aux marches des afro-américains pour réclamer leur inscription sur les listes électorales dans un contexte de violences policières.

Le 30 mars 1965, Martin Luther King et sa femme Coretta prennent la tête d'une marche de Selma à Montgomery pour protester contre les restrictions au droit de vote des afro-américains et contre les violences policières. Ce sont aussi ces marches qui sont commémorées avec le Martin Luther King Day.
Le 30 mars 1965, Martin Luther King et sa femme Coretta prennent la tête d’une marche de Selma à Montgomery pour protester contre les restrictions au droit de vote des afro-américains et contre les violences policières. Photo de William Lovelace pour Getty Images.

I have a dream

Le point d’orgue de son engagement se déroule cependant en 1963 ! Afin de soutenir la proposition de loi de John F. Kennedy sur les droits civiques, il organise un grand rassemblement à Washington DC, au cœur du pouvoir politique des Etats-Unis. Sur le National Mall, sous la statue de Lincoln et face à plus de 250 000 personnes, MLK prononce son fameux discours qui l’a rendu célèbre dans le monde entier. Durant son discours, il utilise l’anaphore « I have a dream » pour appeler de ses vœux la fin du racisme, la réconciliation fraternelle entre blancs et afro-américains, et l’égalité formelle des droits civiques et économiques.

Le 28 août 1963, Martin Luther King prononce son célèbre discours "I have a dream" à Washington DC. C'est ce discours dont on se souvient lors du Martin Luther King Day.
Le 28 août 1963, Martin Luther King prononce son célèbre discours « I have a dream » à Washington DC.

Ce discours eut un tel retentissement qu’il aida le président des Etats-Unis, dès l’année suivante, à faire voter la loi qui a rendu illégale la discrimination liée à la race, la couleur de peau, la religion, le sexe ou l’origine nationale. Ce succès dans l’obtention de l’abolition de la ségrégation lui a également valu le prix Nobel de la paix en 1964, première grande consécration avant le Martin Luther King Day.

Le Martin Luther King Day honore son prix Nobel de la paix. Ici une cérémonie à Atlanta en janvier 1965 en l'honneur du prix Nobel de la paix de Martin Luther King. photo pour AP Photo.
Une cérémonie à Atlanta en janvier 1965 en l’honneur du prix Nobel de la paix de Martin Luther King. photo pour AP Photo.

Cependant, la vie de MLK n’a rien d’un conte de fée… S’il a été la cible régulière d’agressions et de tentatives d’assassinat de la part de ségrégationnistes blancs ou du Ku Klux Klan, il était également critiqué parmi les autres défenseurs des droits des afro-américains. Sa stratégie modérée, et surtout basée sur la philosophie de la non-violence expérimentée avec succès par Gandhi, lui valait l’opposition des partisans d’une lutte plus radicale, Malcolm X en tête.

Martin Luther King et Malcolm X en 1964. Le Martin Luther King Day honore les avancées en matière de droits civiques des afro-américains.
Martin Luther King et Malcolm X en 1964. Photo de Marion S. Trikosko, conservée à la Bibliothèque du Congrès.

Le 4 avril 1968, alors qu’il s’était impliqué pour défendre les injustices vécues par des employés noirs de Memphis, dans le Tennessee, Martin Luther King est assassiné par un ségrégationniste blanc. Condamné à 99 ans de prison, son meurtrier est décédé en prison en 1998. Comme avec l’assassinat de John F Kennedy cinq ans plus tôt, il reste aujourd’hui encore un certain mystère entourant la mort de MLK.

Les étapes ayant abouti au Martin Luther King Day

La première proposition d’un jour férié en l’honneur de Martin Luther King

Le président Lyndon Johnson a conscience du retentissement qu’a la mort de MLK. Il décrète le 07 avril jour de deuil national, le premier de l’histoire des Etats-Unis à honorer un afro-américain. 300 000 personnes assistent à ses funérailles qui se déroulent alors que des émeutes raciales secouent le pays tout entier.

Des centaines de milliers de personnes suivent le convoi funéraire de Martin Luther King, le 09 avril 1968 à Atlanta. Cette mobilisation aboutira au Martin Luther King Jr Day.
Des centaines de milliers de personnes suivent le convoi funéraire de Martin Luther King, le 09 avril 1968 à Atlanta. Photo de Bettmann pour CORBIS.

Très tôt, dès 1969, les syndicats proposent qu’un jour férié soit décrété en l’honneur de MLK. Si cette proposition est au début utilisée dans le cadre de négociations avec les entreprises, le congrès s’en saisit et, en 1979, une proposition de loi échoue à cinq votes près à instaurer ce jour férié !

Les oppositions à l’instauration du jour férié

Les arguments alors évoqués contre cette proposition insistaient sur le coût qu’aurait pour l’état le paiement des salaires des employés fédéraux. Un autre argument majeur contre cette proposition portait sur le statut de MLK. Jusqu’alors, seules deux personnalités bénéficiaient d’une date commémorative propre : George Washington et Christophe Colomb. De nombreuses personnes considéraient que Martin Luther King Jr n’avait ni l’envergure ni l’importance historique de ces deux personnalités. Finalement, des voix s’élevaient pour dénoncer une prétendue sympathie communiste qu’aurait eu MLK, injure suprême à l’époque aux Etats-Unis…

La création du Martin Luther King Day

En présence de Coretta King, Ronald Reagan, est constitutionnellement forcé de signer la loi instaurant un jour férié : Martin Luther King JR Day, le 2 novembre 1983. Photo pour White House Photo Office.
En présence de Coretta King, veuve de MLK, Ronald Reagan est constitutionnellement forcé de signer la loi instaurant un jour férié en l’honneur de Martin Luther King, le 2 novembre 1983. Photo pour le White House Photo Office.

Pour contourner cette opposition, les proches du Dr King sont allés chercher des soutiens auprès de l’opinion publique. Une pétition est signée par six millions d’américains, et Stevie Wonder dédie à MLK une chanson en 1980. Devant le succès de ces demandes, un nouveau vote est organisé. L’instauration d’un jour férié est alors voté par le congrès des Etats-Unis à une majorité écrasante ! Le président Ronald Reagan, bien qu’opposé publiquement à cette proposition, n’a pas le choix et signe donc en 1983 l’acte instituant un jour férié le troisième lundi de janvier, autour du 15 janvier, date anniversaire de la naissance de Martin Luther King.

Stevie Wonder a soutenu l'instauration d'un Martin Luther King Jr Day. Ici en présence de Coretta King, veuve de MLK, en 1983. Photo pour Walter P. Reuther Library, Wayne State University
Stevie Wonder a soutenu l’instauration d’un jour férié en l’honneur de Martin Luther King. Ici en présence de Coretta King, veuve de MLK, en 1983. Photo pour Walter P. Reuther Library, Wayne State University

Malgré cette signature présidentielle, il a fallu attendre l’an 2000 pour que le combat en faveur de la reconnaissance de Martin Luther King finisse par enfin aboutir. Jusque là, de nombreux états résistaient et refusaient de reconnaître ce jour férié. Le dernier à avoir franchi le pas aura été l’Utah. Notons tout de même, qu’aujourd’hui encore, la mémoire de MLK n’est pas uniformément célébrée dans tous les Etats-Unis. A titre d’exemple, l’Alabama, l’Arkansas, le Mississippi et la Virgine honorent conjointement le même jour Martin Luther King et Robert E. Lee. Si ce nom vous est inconnu, sachez qu’il s’agit du général en chef des armées des états confédérés lors de la guerre de Sécession. Ces quatre états du sud ne semblent pas voir la contradiction d’honorer le même jour le commandant militaire du camp esclavagiste et le héros du combat des afro-américains pour l’égalité. Notons que Robert E. Lee est honoré dans plusieurs autres états, mais à une date décalée de trois jours pour ne pas coïncider avec le jour férié fédéral.

La chanson de Stevie Wonder pour le Martin Luther King Jr Day

Notre petite contribution au Martin Luther King Day consistera à partager avec vous la chanson de Stevie Wonder Happy Birthday, écrite pour réclamer ce jour férié en l’honneur de Martin Luther King.